Menu Fermer

Publication Silva Numerica lors du Colloque International Doctoral de l’Education en octobre 2018

Partager c'est aimer!

Thibault Chiron, Doctorant en Sciences de l’Education à @AgroSup Dijon, mène un travail de recherche dans le cadre du projet Silva Numerica. Son travail a fait l’objet d’une communication lors du Colloque International Doctoral de l’Education et de la Formation les 23 et 24 octobre 2018, organisé par le Centre de Recherche sur l’Éducation, les Apprentissages et la Didactique de Brest et de Rennes (CREAD), et le Centre de Recherche en Education de Nantes (CREN). Cette communication sera bientôt accessible sur le site cidef-2018.sciencesconf.org. A l’issue de cette communication, un article scientifique paraîtra en novembre 2019 dans la revue Recherches en Education (39) et s’intitulera :

Explorer les potentialités d’un Environnement Virtuel Educatif (Silva Numerica) pour favoriser l’apprentissage de situations complexes et dynamiques en lien avec le vivant : le cas d’apprenants forestiers. Thibault Chiron, Dominique Guidoni-Stoltz et Patrick Mayen

Résumé :
Aujourd’hui, les outils technologiques issus de la réalité virtuelle, tels que les Environnements Virtuels Educatifs (EVE), sont considérés comme des outils à haut potentiel d’apprentissage. En effet, plusieurs revues de littératures soulignent leur efficacité lorsqu’il s’agit d’apprendre des concepts scientifiques, des notions abstraites ou de comprendre des informations difficilement perceptibles (Mikropoulos & Natsis, 2011 ; Dede, 2009 ; Mellet-D’Huart & Michel, 2005).

Néanmoins, il existe encore peu de recherches s’intéressant aux transformations des manières d’apprendre, de penser et d’agir que provoquent (ou non) les outils, tel qu’un EVE, dans les formations de futurs professionnels. C’est dans cette perspective de recherche que s’inscrit le projet Silva Numerica. Ce projet vise en la conception et l’évaluation d’un EVE permettant à des apprenants de la filière forêt bois de s’immerger dans un écosystème forestier virtuel. Dans une perspective de didactique professionnelle, cet article porte sur des situations de travail des forestiers et insiste sur les activités de diagnostics, d’interprétations, de raisonnements auxquels font appel les apprenants de la filière forêt-bois, activités qualifiées de complexes et de dynamiques et en lien avec le vivant (Hoc & Amalberti, 1999 ; Mayen, 2016).